FAQ – Eglise de Lagny

Ca veut dire quoi, être evangélique ?

C’est l’adjectif du substantif ‘Evangile’ qui signifie Bonne Nouvelle.

Les Eglises évangéliques croient donc à la bonne nouvelle révélée dans toute la bible, et en particulier dans les Evangiles, les récits historiques de la naissance, la vie, l’enseignement, la mort et la résurrection de Jésus de Nazareth.

Ca veut dire quoi, être protestant ?

C’est Luther, un moine allemand, qui jette les bases du protestantisme (= qui proteste contre le catholicisme) en affichant ses 95 thèses à la porte d’une église à Wittembourg en octobre 1517. Il critiquait alors les abus de l’église de son temps, en particulier en ce qui concernait les indulgences, un système pour racheter ses péchés et s’assurer d’une vie moins pire dans l’au-delà.

Luther trouve dans la bible une approche toute autre pour le pardon des péchés : la bonne nouvelle d’une relation avec Dieu par la foi seule et qui dépend entièrement de la bonne volonté de Dieu à notre égard, cette bonne volonté étant révélée dans la mort de Jésus sur la croix. Par cette mort – et non pas par l’achat des indulgences, ni le purgatoire – nos péchés sont effacés et nous pouvons vivre avec l’assurance que Dieu nous aime et que notre sécurité se trouve en lui, et nulle part ailleurs.

En Europe francophone, c’est Calvin qui incarne le protestantisme avec son Institution de la Religion Chrétienne.

On peut résumer le protestantisme classique en 5 phrases emblématiques :

Sola Scriptura – la bible est la seule autorité en matière de religion
Sola Fide – la foi est le seul moyen de salut, et exclut tout effort humain pour y atteindre
Sola gratia – c’est uniquement l’amour de Dieu qui est à l’origine de notre salut
Solus Christus – c’est Jésus seul qui est le médiateur entre l’homme et Dieu
Soli Deo Gloria – c’est Dieu seul qui mérite la gloire, la louange et l’adoration

Le protestantisme est loin d’être parfait, et son histoire et ses héros sont un vrai mélange du bon et du mauvais. Mais le protestantisme a le mérite de se soumettre à l’autorité de la bible et, par cela, à la remise en question perpétuelle…